Forum des Anciens de St Pierre - Calais

Ce forum permet aux anciens élèves du C.S.S.P de discuter, de se retrouver, sur une page...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les dortoirs

Aller en bas 
AuteurMessage
le Nordiste



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Les dortoirs   Mer 6 Juin - 14:09

LES DORTOIRS : il y en avait quatre dans les années 65 à 68.

Pour le primaire St Jean sous le toit du batiment donnant sur la cour : on y accédait par le grand escalier de béton qui montait du réfectoire, lui placé dans le sous sol du batiment longeant la rue du four à chaux-.
Pour y entrer, de chaque coté les chambres des deux surveillants : M l'abbé VINCENT et un surveillant - éléve de terminale qui devait payer ainsi sa scolarité et sa pension je pense-
À l'autre extrémité il y avait une porte qui donnait sur le grand escalier de bois montant depuis le bureau de monsieur le supérieur et donc du parloir.
Sur ce palier, en face une porte donnant sur un grand grenier, poussiéreux dépotoir rempli de valises en cartons et caisses du même bois. Tout à fait au fond à gauche une trappe donnait accés au dessus du plafond en voute en la chapelle. Avec mon camarade Daniel D. on y avait trouvé un carton rempli de "Sciences et la Vie" des années 50 dont le numéro spécial "salon de l'automobile 1954" Qui avait bien put déposer ça à cet endroit ? peut étre un grand besoin de solitude avait conduit un "pensco" là pour quelques heures.
Les lavabos étaient situés sur le palier en haut à droite de l'escalier. Il ya avait là un recoin avec une collection de vase d echambre en porcelaine à faire damner un antiquaire : reliquat de quelques apportts anciens ?


Pour le secondaire : Saint Pierre et St Paul.
St Pierre juste sous St Jean - faut il y voir un signe d'humour dans le nom respect de la hiérarchie de nos bons abbés ? - Une des deux chambres étaient celle de Alain BERRIER -coté cour- et l'autre de M. DEMASSIEUX, surveillant de l'étude de 5éme.
St Paul avec les deux chambres de surveillants adossées au mur de la chapelle. M. l'abbé GIN - du Portel évidemment- et ???
Ici les lavabos étaient le long du mur coté cour d'honneur.

Pour les secondes jusqu'aux terminales le dortoir était babtisée Ste Marie, là régnait en maitre absolu M. MAQUIGNON -natif de WISSANT-
Ce dortoir longeant la cour à vélo, dans le batiment coté rue du four à chaux avait la particularité d'étre particulièrement sombre car le surveillant titulaire l'avait équipé, aidé de quelques pensionnaires dont un était fils de menuisier , de volet en bois interne.
Le certain "luxe" régnait ic, il y avait juste aprés la porte d'entrée à droite un local sanitaire et à gauche, derrière une cloison à mi hauteur, les lavabos.

Lorsque j'évoque les lavabos, comprenait des bacs en porcelaine rectangualire munis de deux robinets : eau froide et eau froide, chacun de ces robinets était attribué à un pensionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean louis Pierru



Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Les dortoirs   Lun 25 Juin - 18:06

Merci de nous rémémorer l'histoire ....Des éléments dont tu parles sont encore visibles actuellement ...
Le dortoir a été partagé en deux...une salle qui a servi de salle de documentation et une salle de catéchèse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Mulac



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Les dortoirs   Dim 30 Déc - 3:10

Les surveillants-élèves de terminale étaient "au pair". C'était effectivement un moyen de payer nos études et hébergement. J'ai été ainsi surveillant du dortoir des primaires, sous les combles, en 1970-1971.
Cette année là, un des élèves était en 11ème ou 10ème (Mat sup ou CP). Il fallait que je l'aide à s'habiller. Il fallait aussi s'occuper des coups de cafard des uns et des autres.
On avait un statut bâtard : pendant les surveillances de cour, d'étude ou de réfectoire, nous surveillions aussi nos copains de classe, et pour le reste du temps, nous étions des élèves comme les autres. Le seul avantage, c'était de prendre nos repas dans la salle des profs au sous-sol, plus calme que le grand réfectoire qui était à coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Mulac



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Les dortoirs et les douches   Dim 30 Déc - 3:37

La toilette du matin et du soir, c'était comme les chats. Il n'y avait pas d'eau chaude et on regardait le savon de loin ! L'hygiène chez les garçons, à cette époque là ... Il fallait juste faire attention à certains points qui étaient inspectés par les surveillants. Je ne rentrerai pas dans le détail !

Pour ceux qui restaient le samedi soir et le dimanche, il y avait la douche. Le local était au sous-sol. L'abbé Hameau s'en occupait et c'était le luxe : il y avait l'eau chaude. C'était organisé par groupes et il ne fallait pas trainer car il y avait les suivants qui attendaient leur tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le Nordiste



Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/05/2007

MessageSujet: Re: Les dortoirs   Jeu 17 Jan - 14:44

En ce qui concerne les douches, je n'en ai profité que la veille de la communion solennelle, comme une purification corporelle avant la purification spirituelle.
Un bel exemple de travail à l'ancienne : sol de béton nu et non poli,
parois d'ardoise et pommes de douche en haut d'un tube courant sur la paroi du fond.
Pudique du fait de notre puberté potentielle ou bien comme nous l' enseignaient les "bons principes", nous n'étions pas trés fier d'étre en slip debout dans le couloir central, avant de se précipiter sous l'alvéole libérée.
Là comme ailleurs, la discipline ne se relachait pas, pas question de parler encore moins de chantonner ou de siffler sous la douche.
Temps béni où le silence n'était pas un luxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dortoirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dortoirs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sommeil en crèche / dortoirs vitrés
» une surveillante pour deux dortoirs
» Le Pape autorise l’ouverture 24h/24 des dortoirs du Vatican aux SDF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Anciens de St Pierre - Calais :: Les Anciens de Saint Pierre :: "Rencontres", "Retrouvailles"...-
Sauter vers: